Comment porter le foulard en soie pour homme ?

Souvent, accessoiriser une tenue nous permet de lui donner un certain timbre et de la « finir » de la meilleure façon. Pour aller dans cette direction, le moyen le plus simple est d’associer à notre « ootd » une belle montre, une jolie paire de lunettes, une élégante ceinture (ou les trois) pour magnifier un ensemble. Seulement ici, nous avons parfois un sentiment d’inachevé, comme s’il manquait quelque chose. Puis vient dans la scène un accessoire sous-exploité : l’écharpe. Que ce soit pour apporter un peu de couleur à une tenue un cheveu austère ou pour habiller un cou trop long, il vous permet d’apporter facilement et rapidement une touche d’originalité en plus de garder au chaud. Comme il y a autant de façons différentes de l’attacher que les formes d’écharpes, on s’est efforcé d’énumérer les principales façons d’attacher élégamment ce morceau de tissu. Pour ce faire, nous sommes allés sur quatre produits différents : écharpe, un carré, un bandana et un snood.

10 marques d’écharpes à savoir

A lire aussi : Comment s'habiller avec une veste en jean noir ?

1. Attachez une écharpe

Nous commençons cet article avec le type de foulard le plus porté par les hommes : l’écharpe. Un morceau de tissu fin, il a la possibilité de s’associer à une tenue décontractée et à un ensemble plus habillé. Pour cet article, nous avons mis l’accent sur ce tout nouveau modèle « Chimères » issu d’Ullys.

Lire également : Comment choisir son blouson ?

La technique simple la plus flemmarde n’a clairement pas besoin d’explications détaillées car il s’agit de passer l’écharpe autour du cou et de laisser accrocher ses côtés ! Bien qu’elle ne nécessite pas d’effort surhumain, elle a néanmoins le mérite d’habiller rapidement et efficacement une tenue sans entrer dans la surenchère.

Noeud n°1 : les négligés

Trench Balibaris | Ad Vest Studio | Chemise Balibaris | Écharpe Ullys

Nous ajoutons un cheveu de complexité (si nous pouvons le dire) avec la deuxième façon de porter une écharpe. Ici, il suffira de l’attacher à l’aide d’un nœud très lâche. Si la technique est une fois de plus, il est impossible de plus simple, il devra être attention à ne pas le réaliser ni trop haut ni trop bas. Encore une fois, nous habillons rapidement une tenue mais cette façon de le faire permet à l’écharpe de rester bien en place.

Noeud n°2 : le nœud simple

La troisième technique est sans aucun doute la plus largement utilisée. Encore une fois, il n’y a pas besoin d’avoir pris l’option Origami au lycée pour sortir parfaitement. Une fois l’écharpe pliée en deux, il suffit de la placer sur notre cou et de plier ses extrémités vers l’avant. D’un côté, nous aurons les pièces, de l’autre, une sorte de boucle. Tout ce que nous avons à faire est de passer par cette célèbre boucle et tout est fait ! Nous pouvons ensuite, par exemple, travailler le tissu pour lui donner du relief et du volume pour toujours plus d’élégance.

NŒUD n°3 : la corde

La quatrième façon d’attacher une écharpe correspond à la dernière technique simple. En quelques mots, il consiste à envelopper l’écharpe une fois autour du coup. Cependant, il sera nécessaire d’envisager de vérifier quelques points pour s’assurer que le résultat est idéal. Nous essaierons alors d’équilibrer les casseroles afin qu’elles arrivent au même niveau et nous essaierons de veiller à ce qu’il n’y ait pas trop d’espace entre notre cou et le tissu, mais aussi que l’écharpe ne soit pas trop serrée.

Noeud n°4 : la boucle unique

Après avoir vu comment attacher une écharpe de quatre façons simples, regardons maintenant deux techniques relativement plus compliquées (nous ne sommes pas coincés non plus, ils restent à la portée de tout le monde). Le premier est de faire un tour de cou, puis attacher l’écharpe en avant. En plus d’apporter un certain style, de cette façon aide à nous protéger efficacement du froid. Le second supprime le noeud du premier pour ajouter un tour de cou supplémentaire. Chaque poêle est ensuite cachée dans le matériau de l’écharpe.

Noeud n°5 : la lavallière

Écharpe Chimères : 38€

Bow n°6 : le col roulé

Et enfin une technique très spéciale, mais qui pourrait éviter les coups de soleil si vous n’avez rien prévu pour couvrir votre tête et vous avez été surpris par un fort soleil une fois installé sur la terrasse. C’est de faire un couvre-chef de sauvetage en faisant plusieurs tours d’écharpe autour de sa tête.

Noeud n°7 : le turban

2. Attachez un carré

C’est probablement l’écharpe la plus habillée de notre sélection. Popularisée par Hermès, elle est principalement faite de soie. Généralement de forme carrée, il peut revêtir plusieurs dimensions. Pour cet article, nous avons choisi un modèle de A Piece of Chic au format 90×90 centimètres (et avec une belle pin-up imprimée dessus).

Ici, le champ des possibilités est relativement vaste. Ainsi, cinq façons principales de l’attacher ont été identifiées. Et pour l’amour, il a été porté sur un tenue décontractée ainsi que sur un ensemble habillé. Commençons par le fameux combo jeans /t-shirt. Deux solutions sont à notre disposition. La première est de rappeler nos années en tant que petits aux Scouts et Guides de France de Saint-Joseph des Épinettes. Plié relativement large, la pointe du carré descend ensuite entre les omoplates.

Noeud N°8 : l’éclaireur

T-shirt Percival

La deuxième façon vient d’emprunter quelques points de la première. Encore une fois, il s’agit de plier le carré sur une diagonale, mais au lieu de laisser une pointe relativement grande, vous devez plier l’écharpe sur elle-même de sorte qu’il ressemble à une bande d’environ cinq centimètres de large. Nous garderons une petite pointe qui cassera le côté uniforme de l’écharpe.

L’écharpe est un accessoire très intéressant lorsque vous voulez habiller une chemise sans passer par une cravate. Les plus dandies d’entre nous connaissent déjà ce style, il semblait donc intéressant qu’il soit présent dans l’article. Ici, il s’agit d’imaginer l’écharpe comme une sorte d’ascot. Nous le placerons sous la chemise, au col, puis il suffit de l’attacher en faisant une sorte de nœud à cravate, sans le serrer. L’intérêt est donc de lui donner du volume mais aussi de l’entretien.

Bow n°9 : le dandy cool

Bruce Field Jacket | Chemise Cotton Society

Enfin, les deux autres façons d’attacher un carré sur une tenue habillée ne se prête qu’à un environnement très formel. En bref, si vous avez l’idée d’aller acheter du pain avec une écharpe, ne choisissez pas ces options. Le premier est de penser au carré comme une cravate, sauf qu’il sera placé sur le col de la chemise et non en dessous. Pour le noeud, c’est exactement le même que celui d’une cravate. Le matériau doux et fin de l’écharpe nous permettra cependant, de le serrer davantage. La deuxième voie nous conduit à, une fois de plus, plier la place sur sa diagonale. Nous plaçons la pointe sur notre cou et nous envelopperons le reste du tissu autour pour l’attacher sur le devant.

Noeud n°1o : l’ascotte

Noeud n°11 : l’intégralité

Carré de soie Un morceau de Chic : 89€

Comment attacher une écharpe ?

3. Attachez un bandana

Nous l’avons tous porté au moins une fois, que ce soit pour jouer au cow-boy quand vous étiez enfant ou quand vous pensiez faire partie d’un gang californien : le bandana en cachemire est un must. En raison d’un style plutôt affirmé, il est préférable d’attacher ce petit morceau de coton de manière discrète.

Et le plus simple de tout se fait en trois étapes. Dans un premier temps, nous le plierons en diagonale de sorte que deux de ses angles se chevauchent. Une fois fait, il suffit de le rouler du pli pour terminer à la pointe. Enfin, nous venons à l’attacher autour du cou avec un nœud très compact. Cette technique permet nous de le porter sur un t-shirt sur son col si celui est ras du cou ou en dessous si la casquette est assez large.

Noeud n°12 : le rocker

Si cette façon de le porter est facilement combinée avec un t-shirt, elle peut être transposée au port de la chemise. Ici, la technique de pliage est la même. On va juste l’attacher sous le col de notre chemise. Petit détail intéressant, laissez sortir la pointe du bandana à l’arrière du col.

Noeud n°13 : Rio Bravo

Chemise Jack & Jones

Et parce qu’on est gentils, on ajoute à ça une troisième façon de porter un bandana ! Mais attention, celui-ci est à double tranchant. En effet, elle est très proche de la façon dont John Wayne aimait l’attacher quand il a joué le cow-boy dans ses films. Nous le plions à nouveau en diagonale puis nous arrivons à positionner la pointe vers l’avant de notre cou et l’attacher dans le cou. Un plutôt compliqué façon de le porter, qui est principalement destiné à ceux qui ont déjà un style fort.

Bandana Asos : 8,49€

4. Attachez un snood

Petite piqûre de rappel pour ceux qui l’ignorent : le snood est une écharpe de forme tubulaire (il n’a donc pas d’angle). En fait, les façons de le porter sont relativement limitées. S’il est possible de simplement passer la tête et de la laisser accrocher, le meilleur est de la plier de manière à atteindre un huit.

Veste Hircus | Chemise Misericordia

Le snood forme alors deux sortes d’anneaux, qui seront placés autour du cou. Ensuite, seulement quelques ajustements sont nécessaires pour que son port soit optimal. Tout d’abord, il est impératif de cacher les deux étages de l’étole. Nous n’hésiterons pas à « éclater » le matériau afin de donner gonfler la pièce (pas besoin cependant de ressembler à une superbe frégate pendant la saison des accouplements).

Noeud n°13 : le millefeuilles

Snood Meilleur ami : 100€

Si porter un snood et l’ajuster bien est accessible à tout le monde, il faut se rappeler qu’il sera évité de le porter avec certaines tenues. On le préfère sur une tenue habillée pour lui donner une légère touche de « J’ai peur mais je veux rester cool » ou un ensemble décontracté chic. HATH d’un autre côté, nous éviterons de le porter avec un t-shirt, l’association étant moins évidente. Et maintenant c’est à vous de jouer !

ARTICLES LIÉS